Nouvelles

Recueil de nouvelles – Extrait n°12

LES ANGES AU PETIT JOUR

Ma vie d’infirmière est pleine de surprises. Je peux croiser en une seule journée plus de destins brisés ou d’histoires merveilleuses que vous n’en verrez peut-être jamais au cours de votre vie.

Tenez, aujourd’hui par exemple, en pédiatrie. On m’annonce l’entrée d’un bébé de six mois qui aurait fait un arrêt respiratoire. On ne sait pas encore pourquoi, aussi je m’étonne de l’expression radieuse de ses parents. Ce petit garçon est la copie conforme de son père. Mêmes oreilles en pointe, mêmes fossettes, mêmes yeux noirs et longs cils recourbés. C’est tellement saisissant que je m’en ouvre aux parents. Nouveaux sourires aux anges. Devant mon air dubitatif, ils s’excusent, s’expliquent, mi-gênés, mi-ravis. Le papa surtout, qui semble en adoration devant son fils, me regarde, ému. Lire la suite « Recueil de nouvelles – Extrait n°12 »

Nouvelles

Recueil de nouvelles – Extrait n°11

ÂMES VOYAGEUSES

Dans le train de ma vie, j’ai eu de la chance. Tellement de personnes formidables y sont montées ! Et puis en sont descendues aussi, toujours trop tôt. À chaque fois on a envie de dire « Attends un peu, reste encore avec nous, tu descendras à la station suivante… »

Mais voilà, Jean d’Ormesson nous a pourtant prévenus. Même si on croit qu’ils voyageront toujours avec nous, nos parents et nos grands-parents finissent quand même, un jour, par descendre de notre train. On le sait. On le sait, non ? Lire la suite « Recueil de nouvelles – Extrait n°11 »

Nouvelles

Recueil de nouvelles – Extrait n°10

LA TRÊVE DE NOËL

Ypres, 24 décembre 1914

« Mon amour,

Je vis ce premier hiver de guerre, loin de toi, comme une longue punition. Nos conditions de vie sont atroces, innommables. Je n’ai plus foi en rien ni en personne, je suis désespéré. Nos morts me hantent. Heureusement, ta photo me rappelle qu’un jour, j’ai été heureux. Je me languis de retrouver tes bras, ton odeur et ta chaleur, ma douce chérie… »

Jean ferme les yeux et replie la feuille de papier jauni. Le froid mord son visage, il ne sent plus le bout de ses doigts. Quand ce cauchemar finira-t-il ? Lire la suite « Recueil de nouvelles – Extrait n°10 »

Nouvelles

Recueil de nouvelles – Extrait n°9

SOUS LE SAPIN

Le feu crépite doucement dans l’âtre, imprimant sur les visages une sagesse d’un autre temps. Les lueurs cuivre et or des flammes langoureuses effacent les rides et l’amertume, attendrissent les sourcils froncés, détendent les mâchoires serrées.

Mathilde retient sa respiration. Elle attend et redoute ce moment où la tension à son maximum va retomber et provoquer la rupture des digues. Lorsque l’alcool commencera à rosir les joues des uns et des autres, et qu’une nourriture grasse et abondante relâchera un peu les vêtements serrés, les regards vont changer, elle le sait. Les langues se délieront, et chacun voudra revendiquer sa vérité, sa propre version de l’histoire. Et tous auront la sensation d’avoir raison, d’être dans leur bon droit. Les mots blesseront, pour longtemps. Trop de non-dits enracinés entre eux, prenant source aux confins de leur enfance, et de leurs inconscients mêlés, les enchaînent et les relient tout à la fois. Lire la suite « Recueil de nouvelles – Extrait n°9 »

Nouvelles

Recueil de nouvelles – Extrait n°8

Nouvelle sélectionnée par le site monBestseller.com pour le concours 2019 Thème « La première fois »

DE SABLE ET DE SEL

La douceur du paysage environnant est un leurre, une promesse angoissante. Ne pas croire les vertus du scintillement d’or qui pare l’horizon de fils éphémères, éblouissants. Ne pas écouter son cœur qui s’emballe à la vue de l’immensité étourdissante et enivrante.

Fermer les yeux et se laisser happer par un déluge de sensations inédites.

Lire la suite « Recueil de nouvelles – Extrait n°8 »

Nouvelles

Recueil de nouvelles – Extrait n°7

Nouvelle lauréate du concours 2019 de la Commune St-Pierre-du-Mont (thème imposé : « En équilibre »)

 

AU FIRMAMENT

L’arc parfait, la courbure délicieuse d’un pied pointé à l’extrême. La légère bosse juste au bon endroit, celle qui flattera l’œil des connaisseurs et fera pâlir d’envie les amateurs. Combien d’heures Elena a-t-elle travaillé pour l’obtenir, ce Graal de la danseuse classique ? Le fameux coup-de-pied… Lire la suite « Recueil de nouvelles – Extrait n°7 »

Nouvelles

Recueil de nouvelles – Extrait n°6

RÉMINISCENCE

Minuit. Lisa soupire, le réveil demain matin s’annonce douloureux. Les tempes battantes, elle tente de mettre son cerveau au repos, de repousser les images qui affluent en elle, par vagues. Pourquoi a-t-il fallu qu’elle entreprenne ce rangement ? Retrouver cette photo vieille de vingt ans l’a bouleversée. Elle boit une gorgée d’eau, soupire encore. Lire la suite « Recueil de nouvelles – Extrait n°6 »

Nouvelles

Recueil de nouvelles – Extrait n°5

L’OMBRE DU PÈRE   

Mes yeux alourdis par l’ennui commencent à se fermer. Je dois vraiment sortir de cette chambre, où sont mes cigarettes ?

– Papa, je reviens.

Je me penche vers celui qui fût un jour un roi, cet ascendant terrible et inaccessible, ce colosse aux yeux bleus qui a fait trembler les murs de mon adolescence. Je soupire en effleurant sa joue, froide et grise comme de la cendre. Les infirmières ne l’ont pas rasé ce matin, ou alors c’est lui qui les a envoyées bouler. Même à quatre-vingt-dix ans passés, il reste capable de jouer les tyrans, du fond de son lit. Je le vois au regard craintif de l’aide-soignante qui passe sa tête par la porte, presque timidement, en se demandant si le vieux monsieur de la douze ne va pas encore une fois lui demander, poliment, de dégager. Lire la suite « Recueil de nouvelles – Extrait n°5 »

Nouvelles

Recueil de nouvelles – Extrait n°3

OUBLIÉS SOUS LE PARASOL

– Allez mamie, fais un effort, dépêche-toi un petit peu…

Exaspérée, Lolita enfourne un peu fort la cuillère entre les gencives édentées de Germaine. Elle aimerait vraiment lui laisser prendre son temps, pourtant. Les beaux yeux fanés de cette grand-mère lui rappellent tellement la sienne. Mais voilà, les minutes sont comptées. Et les jours rythmés par des obligations absurdes et répétitives, toujours les mêmes, comme si un métronome infernal prenait le pouvoir sur le bon sens et l’art de vivre. Les piluliers, c’est l’heure des médicaments ! La toilette, vite, encore quinze résidents à changer ! Et les repas, alors, c’est de l’abattage, vraiment… Lolita a honte, tous les jours, en rentrant chez elle. Elle quitte ce bâtiment triste qui sent l’urine et la cantine des mauvais jours, en ayant chaque fois l’impression d’abandonner le navire… Elle imagine, les yeux fixés loin sur la route, ses petits vieux à la dérive, en train de surnager tant bien que mal pour traverser la nuit qui s’annonce. Heureusement qu’elle l’a, ce temps de trajet avant d’arriver chez elle, pour décompresser un peu de sa journée. Pour chasser les images, et la mauvaise conscience. Lire la suite « Recueil de nouvelles – Extrait n°3 »