Blog littéraire

Les impatientes de Djaïli Amadou Amal

Les Impatientes

Révoltante et indigne, la condition de la femme peule décrite dans ce livre est d’une injustice indescriptible. Ramla, Hindou, Safira : trois femmes bafouées chacune dans leur genre et fauchées dans leurs rêves, leurs attentes et leur intégrité physique et morale.

La première, Ramla, est une jeune fille intelligente et sensible qui rêve de poursuivre ses études. En terminale scientifique, elle a accepté la demande en mariage d’un jeune homme qui souhaite devenir ingénieur et dont elle pressent la compréhension de son besoin d’émancipation. Hélas son père et son oncle décident finalement de la marier à un de leurs associés, un riche cinquantenaire dont elle ne sera que la deuxième épouse. Désespérée, Ramla se voit imposer ce destin qui ne lui correspond pas au nom de « Munyal », la patience dont doivent faire preuve les femmes dans l’acceptation de leur sort selon Allah.

Lire la suite « Les impatientes de Djaïli Amadou Amal »
Blog littéraire

Le livre de Yaak de Rick Bass

Le Livre de Yaak

Vibrant plaidoyer envers la nature, ce livre est un peu le coup de poing que l’auteur aimerait donner en vrai à tous ceux qui massacrent sa vallée et à ceux qui ne la défendent pas malgré ses innombrables appels à l’aide.

Il n’y a pas de petit combat et la vallée du Yaak dans le Montana, en frontière du Canada, en est un qui mérite de s’y pencher. Scientifique non pas repenti mais désormais ouvert à ce qu’il appelle l’art, Rick Bass est tombé amoureux de cette vallée sauvage où vivent encore en harmonie les grizzlis, cerfs, élans, coyotes, chouettes et tant d’autres alors que grandit la menace de l’Homme. L’homme et ses compagnies forestières dévorantes qui détruisent le cœur des forêts avec leurs coupes à blanc, l’homme et ses routes qui quadrillent la montagne comme autant de cicatrices indélébiles au sein d’une végétation riche à en couper le souffle, dotée d’une intelligence particulière issue de la nuit des temps et que nous bravons du haut de notre arrogance et de notre petit siècle d’industrialisation.

Que sommes-nous face à la puissance de cette saisonnalité qui s’essouffle, de ces arbres vieux de mille ans qui savent se régénérer sans que l’homme intervienne, de cette régulation naturelle perturbée par l’intervention de l’humain qui veut avant tout profiter maintenant, tout de suite …

Éternelle rengaine d’un écologiste de plus ? Non, bien au contraire. La sincérité et l’authenticité de ce témoignage magnifique renforce plus encore la conviction ancrée en moi de préserver cette nature merveilleuse que nous bafouons tous les jours, tous autant que nous sommes, à des degrés divers.

« Est-il excessif de croire que le pouls de notre sang et de nos émotions s’accorde au rythme brut des jours ensoleillés, en cette vallée où de brefs étés aux longs jours sont suivis de longs hivers aux jours brefs ? Qu’il s’accorde aux variations de la lumière en ces étranges forêts, voire au son des rivières, un lieu et une musique qui existent depuis toujours et qui reflètent les sons et les rythmes de notre âme ? »

« Les rythmes sanguins de la terre qui persistent dans nos veines, comme ceux des mers et des océans d’autrefois, affirment, face aux forces instables qui opèrent à notre détriment, qu’il nous faut nous reconnecter à des rythmes stables et naturels. »

« Nous disposons de si peu de temps sur Terre. Qui, parmi nous, refuserait de faire ce qui est juste ? »

Blog littéraire

Les fleurs de l’ombre de Tatiana de Rosnay

Les Fleurs de l'ombre par Rosnay

Commencer un nouveau livre, c’est un peu comme entrer chez quelqu’un qu’on ne connaît pas encore très bien et avec qui on a besoin de se familiariser avant de se laisser aller… pour avoir déjà lu et aimé Tatiana de Rosnay, je partais en confiance, aussi malgré un début de lecture légèrement déroutant je suis très rapidement entrée dans une histoire fascinante, entre réalisme et dystopie, si proche de notre époque – à quelques années près – et de nos plus grandes menaces, entre terrorisme et écologie, que j’avais à la fois hâte de tourner les pages et peur de ce qu’il allait se produire…

Clarissa Katsef est une écrivaine âgée d’une soixantaine d’années en recherche urgente d’un logement car nous comprenons qu’elle vient de quitter précipitamment son mari, pour une raison qui sera dévoilée au fil de l’eau en parallèle de l’intrigue principale.

Lire la suite « Les fleurs de l’ombre de Tatiana de Rosnay »
Blog littéraire

Le pays des autres de Leïla Slimani

Le Pays des autres par Slimani

J’avais hâte depuis longtemps de découvrir la plume de Leïla Slimani et je n’ai pas été déçue, bien au contraire !

Le pays des autres est un livre fort, un de ceux qui vous emportent dans un souffle épique et qui vous donnent une vision puissante d’un monde ancien dont les passions restent pourtant étonnamment actuelles.

Lire la suite « Le pays des autres de Leïla Slimani »
Blog littéraire

Les déferlantes de Claudie Gallay

Les déferlantes

Il y a du Marguerite Duras dans ce récit, des phrases courtes et percutantes, descriptives, la vie brute.

La narratrice est installée depuis peu à La Hague, sorte de bout du monde face à l’océan atlantique, des landes perdues et un petit village de pêcheurs où tout le monde se connaît depuis des générations. Elle loge à la Griffue, une maison modeste en bord de mer avec un artiste sculpteur et sa petite sœur Morgane. Dès le début nous comprenons qu’elle vit un deuil, la perte de l’amour de sa vie qu’elle voudrait enterrer avec sa vie de femme, ici, au bord de falaises abruptes au sein d’un milieu hostile. Elle fera malgré tout une rencontre, celle de Lambert, cet homme mystérieux venu enquêter sur la mort en mer de ses parents et de son petit frère survenue il y a maintenant quarante ans. Taiseux par nature, les habitants du village ne l’aideront pas dans ses recherches. Mais il y a Théo, ce grand-père isolé ancien gardien du phare, et Florelle, que ce dernier a aimée toute sa vie tout en restant marié à une autre. Eux savent des choses que les autres ignorent.

Lire la suite « Les déferlantes de Claudie Gallay »
Blog littéraire

Trois de Valérie Perrin

Trois par Perrin

Voilà un livre que l’on ne présente plus, mais dont j’ai quand même très envie de vous parler !

Je l’ai lu pendant mes vacances en Corse, les doigts de pied en éventail sur mon transat, et malgré la joie paisible des baignades, je n’avais qu’une hâte, retrouver Nina, Étienne et Adrien dès que j’en avais l’occasion ! Les romans de Valérie Perrin sont ainsi, addictifs, émouvants, si riches d’humanité qu’on a l’impression de connaître intimement chaque protagoniste des histoires qu’elle nous conte. On s’attache fort à eux et la dernière page arrive comme une punition, on voudrait tant les accompagner encore…

Ces trois-là donc, se rencontrent à l’école primaire et tombent en amitié comme d’autres tombent en amour. À la vie à la mort. Quelles que soient les épreuves, les rencontres, les désillusions et même les ruptures qu’ils traverseront tous chacun à leur manière, le fil invisible qui les relie traversera les âges, car on les suit jusqu’à l’épanouissement de leur vie d’adulte, au firmament de leurs accomplissements et de leurs échecs.

C’est un roman pétri d’authenticité, de rapports humains, de la beauté d’un quotidien que l’auteure n’a pas son pareil pour sublimer, entre grandeur et petites misères… bref, je suis encore et toujours sous le charme de cette plume qui rend ses lettres de noblesse à la simplicité.

« Peut-être que les âmes sensibles ne s’habituent jamais à rien. »

« Nos enfants restent petits dans nos âmes de mères. Ils prennent toute la place, pourtant ils restent petits. »

Blog littéraire

L’odeur de la colle en pot de Adèle Bréau

L'odeur de la colle en pot par Bréau

À tous les nostalgiques de ma génération qui ont vécu leurs années collège en 1990, ce livre vous transportera vers les émois, rêveries, questionnements et tourments de votre adolescence, et plus encore si vos parents ont divorcé à ce moment-là…

Tendre, lucide, drôle, l’auteure trouve les mots justes pour dresser le portrait de Caroline, 13 ans, qui intègre un nouveau collège à la rentrée. Walkman, téléphone fixe, cabines téléphoniques, vidéoclubs… c’était hier cette époque ou internet n’existait pas, ni les réseaux sociaux et pourtant… ce moment où d’enfant on bascule vers un univers inquiétant et fascinant, celui des premiers flirts, des émois languides et des amitiés incandescentes a-t-il vraiment changé tant que ça?

En tous cas ce récit qui tient tant du journal intime que du roman nous replonge avec délicatesse dans les affres d’une adolescence perdue dont je ne pensais pas être nostalgique, mais tout compte fait… un petit peu quand même 😉

Une jolie lecture détente pour les vacances!

Blog littéraire

Elle voulait vivre dans un tableau de Chagall de Gaëlle Fonlupt

Elle voulait vivre dans un tableau de Chagall par Fonlupt

Je suis totalement sous le charme de ce livre à la fois profond, poétique, cru, tant pour le récit que pour l’écriture magnifique de Gaëlle Fonlupt.

C’est l’histoire de Louiza, photographe trentenaire et sans attaches, qui rencontre au Vietnam Nils, un jeune énarque dont la future carrière au sommet de l’Etat démarre à peine. Leurs différences les intriguent puis les rapprochent, dans un subtil ballet de séduction et un puissant désir réciproque.

Cinq ans plus tard, Lou est hospitalisée en psychiatrie.

Lire la suite « Elle voulait vivre dans un tableau de Chagall de Gaëlle Fonlupt »
Blog littéraire

Et que ne durent que les moments doux de Virginie Grimaldi

Et que ne durent que les moments doux: Roman (Littérature Française)

Tendre, émouvant, drôle, inattendu… La puéricultrice que je suis ne pouvait qu’aimer ce livre ❤

Merci Virginie Grimaldi pour cet hommage que vous rendez à ma profession, si intense au quotidien. Merci de si bien souligner l’humanité et la tendresse des soignants auprès des plus vulnérables, parents et enfants confondus. J’ai sélectionné en citation les passages concernés pour ne pas les oublier et parce que ça nous fait du bien, surtout en ce moment 😉

Entre l’histoire de Lili qui vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt, et celle d’Élise dont les enfants viennent de quitter le nid, vous m’avez fait rire et pleurer et la fin m’a complètement bouleversée, je ne m’y attendais pas du tout !

Lire la suite « Et que ne durent que les moments doux de Virginie Grimaldi »
Blog littéraire

La libraire de la place aux herbes de Eric de Kermel

La libraire de la place aux herbes par Kermel

Avis mitigé pour ce livre tout doux qui rend hommage aux livres, à la littérature et aux libraires donc. Un peu trop doux, un peu trop lisse… il y a de beaux messages mais l’écriture ne m’a vraiment pas embarquée.

C’est l’histoire de Nathalie, prof de littérature bobo expatriée à Uzès qui se reconvertit en rachetant la librairie de la Place aux Herbes, et qui nous raconte comment sa propre vie s’épanouit au travers de celle des autres, ses lecteurs qu’elle coache en les accompagnant à travers leurs lectures.

Lire la suite « La libraire de la place aux herbes de Eric de Kermel »