Blog littéraire

Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty

Réjouissant ! Comme à son habitude, l’auteure nous embarque immédiatement dans la vie de ses personnages, leurs joies et leurs misères, avec un sens de la dérision et une vivacité qui rendent son récit addictif.

Frances est une auteure à succès de romans à l’eau de rose, dont le dernier livre vient d’être refusé par sa maison d’édition pour manque de modernité ; ce revers plus une ménopause envahissante rendent le cap des cinquante ans difficile, d’autant plus qu’elle n’a pas d’enfants et vient d’être victime d’une arnaque sentimentale sur internet.

Lire la suite « Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty »
Blog littéraire

Le silence du phare de Jean E. Pendziwol

C’est un beau dépaysement que nous offre ce livre, tant par les lieux décrits que par l’époque choisie ou la vie de ses protagonistes.

Au cœur des années vingt, Andrew Livingstone est le gardien du phare de Porphyry, sur l’immense Lac Supérieur en Ontario. Son épouse Lil y met au monde leurs quatre enfants, lesquels grandissent librement au cœur d’une nature époustouflante, suivant le rythme des saisons et des obligations professionnelles de leurs parents qui se relaient pour que fonctionne sans relâche le fameux phare.

Lire la suite « Le silence du phare de Jean E. Pendziwol »
Blog littéraire

Il nous restera ça de Virginie Grimaldi

C’est léger, frais, distrayant, bref conforme à ce que l’on attend de « la romancière française la plus lue » reine du feelgood mais sans niaiserie et avec cette touche d’humour façon autodérision qui la caractérise.

Il s’agit ici d’une rencontre entre trois êtres humains qui a priori n’auraient jamais du se croiser : Jeanne, 74 ans qui ne se remet pas de la mort de Pierre, son époux et grand amour de sa vie, Iris, trentenaire perturbée par le tour inattendu que prend son existence, et Théo, 18 ans, qui rame pour obtenir son CAP de pâtisserie et sortir définitivement de la case foyer de l’enfance et toutes les casseroles qui vont avec.

L’alchimie se produira rapidement entre ces trois générations qui cohabiteront à la faveur de circonstances fortuites et apprendront à se connaître, à se respecter, à s’entraider, et petit à petit à s’aimer.

L’ensemble est sans prétention, les personnages parfois un peu caricaturaux, mais la tendresse de l’auteure à leur égard est telle qu’on se laisse prendre gentiment au jeu, bref un livre qui fait du bien si vous avez un petit moral et envie de vous détendre sans prise de tête 😉 .

Blog littéraire

Les optimistes de Rebecca Makkai

Un roman fleuve sur l’épopée tragique du sida dans les années 80 à Chicago…

L’auteur nous introduit dans la vie de Yale, jeune galériste en début de carrière, qui assiste à l’enterrement de Nico, l’un de ses meilleurs amis et le premier d’une longue série au sein de la communauté gay américaine, décimée par cette maladie encore inconnue dont les traitements sont extrêmement chers et peu efficaces. C’est aussi le début des tests et d’un dilemme effroyable entre le faire ou non, car apprendre une séropositivité dans ces années-là équivalait à une condamnation à mort certaine et rapprochée.

Lire la suite « Les optimistes de Rebecca Makkai »
Blog littéraire

Dahlia de Delphine Bertholon

Avis mitigé pour ce livre court qui se lit très vite…

Lettie et Dahlia sont deux adolescentes de quatorze ans dans les années 90, l’une est populaire malgré sa vie modeste en caravane avec sa mère solo, l’autre plutôt rejetée par la bande de Lettie en raison de son étrangeté et son caractère taiseux. Une amitié assez improbable se noue malgré tout entre les deux filles, nourrie à la fois de leurs points communs et de leurs différences. Jusqu’au jour où Dahlia fait à Lettie une confidence qui sera le point de départ d’une catastrophe.

Lire la suite « Dahlia de Delphine Bertholon« 
Blog littéraire

Betty de Tiffany McDaniel

❤️ Coup de cœur pour ce roman à la fois enchanteur et tragique ❤️

C’est d’une plume authentique, poétique et crue que l’auteure nous emmène sur les traces de Betty Carpenter, la Petite Indienne. Sixième d’une fratrie de huit enfants, mais surtout fille de Landon Carpenter, Cherokee, et de Alka Lark, aussi blonde et blanche qu’elle-même a la peau foncée et les cheveux noirs et lisses hérités de son père, elle grandit bercée par la magie des histoires que lui raconte ce dernier, formidable conteur à l’imagination débordante et guérisseur aux multiples talents.

Mais nous sommes au début des années soixante dans l’Ohio et les familles mixtes sont considérées comme incarnant le péché, le mal ; l’ostracisme que Betty subit à l’école en est la parfaite illustration. Rejetés par leurs semblables, Betty et les siens n’ont pas leur place au cœur de la communauté de Breathed.

Lire la suite « Betty de Tiffany McDaniel »
Blog littéraire

Les enfants de l’exil de Diney Costeloe

C’est un roman émouvant qui vous accroche dès les premières pages.

Nous sommes en 1937 en Allemagne, en pleine montée du nazisme et dans la folie d’un antisémitisme aveugle et inhumain qui persécute les juifs et les pousse à quitter le pays à tout prix.

Le mari de Ruth est arrêté lors d’un pogrom, au cours duquel les SA manquent de tuer Ruth et ses quatre jeunes enfants en mettant le feu à l’épicerie du couple, au-dessus de laquelle se trouvait leur appartement. Échappant de peu à la catastrophe, la courageuse mère se lance alors dans une fuite éperdue dans l’espoir de sauver les siens. Sans ressources ou presque, son mari disparu dieu sait où, elle se retrouve du jour au lendemain livrée à elle-même sans aucun endroit où aller. Elle trouvera un refuge provisoire chez le frère de son mari, puis chez sa mère, mais à chaque fois la haine des habitants et la persécution par les Jeunesses hitlériennes les poussent à fuir toujours plus, malgré le jeune âge de ses enfants.

Lire la suite « Les enfants de l’exil de Diney Costeloe« 
Blog littéraire

La violoniste d’Auschwitz de Ellie Midwood

Comme la plupart des livres sur le thème dramatique des camps de concentration, celui-ci est à la fois poignant et révoltant du début à la fin.

Basé sur l’histoire vraie d’une talentueuse et célèbre violoniste viennoise, ce roman raconte l’histoire d’Alma Rosé, prisonnière d’Auschwitz en 1942. Grâce à son immense talent et à sa personnalité solaire, elle se rendra peu à peu indispensable dans le camp en créant et dirigeant un orchestre de femmes chargé de divertir les SS mélomanes. En effet, malgré les horreurs qu’ils infligent à leurs congénères, les dirigeants nazis vouent à Alma une admiration qu’elle tolère pour l’utiliser en faveur de « ses filles » comme elle les appelle, celles qu’elle recrute, dirige et à qui elle apprend à jouer comme si elles étaient des professionnelles, quelles que soient leurs connaissances au départ, dans le seul but de leur éviter le four crématoire.

Lire la suite « La violoniste d’Auschwitz de Ellie Midwood« 
Blog littéraire

Rosa candida de Audur Ava Olafsdottir

Voilà un roman inclassable pour ma part, dans le sens où il est agréable à lire mais sans qu’on sache vraiment dire pourquoi… Le rythme de l’action est très dilué dans une avalanche de détails sur la vie et les préoccupations quotidiennes du héros, dont les aspirations profondes, les motivations, les joies et les peines sont suggérées plutôt que franchement abordées, à nous de déduire ce qu’il en est.

Lire la suite « Rosa candida de Audur Ava Olafsdottir« 
Blog littéraire

Je revenais des autres de Mélissa Da Costa

Un grand merci à Mélissa Da Costa pour avoir adouci ma semaine covidée… grâce aux 600 pages de son roman qui m’ont happée tout en douceur, j’ai pu m’échapper de nombreuses heures en compagnie d’Ambre, Tim, Rosalie, Andréa et les autres…

C’est le troisième roman que je lis de cette auteure et je reconnais bien maintenant cette écriture fleuve qui dessine par petites touches des portraits, un quotidien, une ambiance, bref tout un univers dans lequel elle nous permet de nous immiscer et que l’on quitte à regret.

Lire la suite « Je revenais des autres de Mélissa Da Costa »