Journal de bord 2022

Partons vivre en Théorie – L’avis des lecteurs

Un équilibre parfait de tendresse, d’humanité, un regard magnifique sur la vie. Publié le 3 septembre 2022 sur Kobo par Barbier Blanche.

Magnifique écriture, belle histoire. Une histoire poignante triste et en même temps pleine de positivité face aux aléas que le destin peut nous réserver dans une vie. Publié le 25 août 2022 sur Kobo par Schommer Marie-Claire.

Un livre qu’on n’a pas envie de lâcher, facile à lire et racontée par un homme qui nous parle à nous les lecteurs… on s’attache aux personnages, même si on peut difficilement imaginer vivre comme eux… mais la vie est ainsi faite. J’ai vraiment adoré et je recommande cette lecture. Publié le 21 août 2022 sur Kobo par Didine.

Un très beau récit sur la filiation et les tribus reinventées … La résilience et la vie par dessus tout… Publié le 20 août 2022 sur Kobo par Manuelle.

Une belle histoire très intéressante, très émouvante. J’ai beaucoup aimé. Publié le 20 août 2022 sur Kobo par Laurence.

Belles histoires humaines, j’ai aimé comment sont entremêlées ces vies, la justesse du ton, les personnalités et leurs côtés complexes et touchants. Jolie plume. Publié le 20 juillet 2022 sur Kobo par Chris.

Une belle histoire d’amour et de toute une communauté d’amis. Publié le 22 avril 2022 sur Kobo par Micheline.

Magnifique livre. Bouleversée par cette histoire, tout est si authentique, vrai, hyper émouvant sans trop en faire bref j’ai adoré. Publié le 10 avril 2022 sur Kobo par Méline D.

Oubliez le joli rêve d’aller vivre en Théorie, là où aucun malheur ne surviendrait jamais ! Ce joli paradis n’existe pas et pour cause, et puis la vie, la vraie, nous fait tomber parfois, nous fait mal à en crever même, mais justement face à ces épreuves, l’essentiel n’est il pas de se relever comme on peut ? Même bancal, même tordu, qu’importe !!!

Je vous préviens tout de suite, Victoire Sentenac ne vient pas nous servir un joli monde édulcoré. Elle ne vient pas non plus nous servir des injonctions de petits et grands bonheurs à saisir à tout prix, mais nous confronte avec son regard empreint d’humanité et d’intelligence du cœur à la colère légitime que l’on ressent lorsque le monde bascule et que le sort s’acharne !

Confrontée quotidiennement à la douleur, la maladie de ses jeunes patients, au deuil, et à l’accompagnement des familles, Victoire libère ses émotions et crie sa rage en cherchant à donner du sens à la vie de ses personnages cabossés, qui ont su se réinventer, déterrer de vieux secrets, se relever et saisir les mains tendues. Comme elle, je préfère la vie et ses aspérités, ses orages à traverser à une vie lisse, ancrée dans un quotidien souvent confortable mais finalement abscons et dénuée de saveurs…

Ne parlez pas à Alex, le narrateur, de courage et d’admiration pour ce qu’ils ont traversé, sa merveilleuse Emma et lui, il vous répondrait tout comme moi qu’ils n’ont pas eu le choix et qu’entre se laisser abattre dans une résignation passive ou se battre inutilement contre ce qui était inéluctable, ils ont préféré la paix, le savoir-être, le savoir-aimer !

Dans cette merveilleuse histoire, vous rencontrerez également Victor et son bon pain chaud et croustillant, l’ami sur qui on peut toujours compter, Sabrina la tante devenue « mère-veilleuse » dans l’ombre pour Alex, les deux vieilles biques Mireille et Rosalie qu’il suffisait d’apprivoiser tout comme John, le vieil écossais alcoolique et colérique, Gary le labrador fidèle et espiègle sans qui Alex et Emma ne se seraient pas rencontrés.

Leur luciole, la petite Agathe, vous expliquera aussi combien cette petite communauté s’est soudée, inventée, soutenue et reconnue pour former leur nouveau socle, unique et inébranlable.

Un parfait équilibre entre noirceur et lumière sans jamais tomber dans le pathos, le mièvre ou l’excès, je ne vous cache pas que ce livre m’a bouleversée. J’ai versé des larmes à plusieurs reprises et je pleure encore aujourd’hui en vous en parlant, en vous les confiant, de devoir les quitter, même si je sais que je ne les oublierai jamais mais aussi parce que leurs histoires font inévitablement écho en moi et en chacun de nos parcours, sans miracle évidemment…

Qu’attendez- vous pour vous approcher et écouter attentivement ce que Alex a à vous dire ?!

Victoire Sentenac s’affirme plus que jamais à travers ce roman, mariant sa sensibilité extraordinaire à sa plume percutante, authentique et émotionnelle, dans un souci de recherche d’humanité, de sens et d’harmonie. Partons vivre en Théorie est le meilleur à ce jour pour moi de son répertoire, et pourtant j’ai adoré chacun, et ….l’une de mes plus belles lectures de cette année ! À lire absolument, un direct en plein cœur✨️🙏❤️❤️❤️. Publié le 14 juin 2022 sur Facebook par Marie Desmons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s