Blog

Blog littéraire

« Suis-je hypersensible ? Enquête sur un pouvoir méconnu » de Fabrice Midal

Suis-je hypersensible ?

Touchée en plein cœur par ce livre qui m’accompagnera longtemps… merci infiniment à son auteur philosophe et écrivain pour avoir posé de tels mots sur un sujet qui pour moi est identitaire. Je me définis par essence comme tout ce qu’il décrit des hypersensibles, et se sentir légitimé(e) à ce point fait un bien fou. J’avais déjà pas mal progressé sur ce chemin, en ce sens que je ne cherche pas à camoufler mon hypersensibilité, de toute façon je n’aurais jamais pu elle se voit trop ! 🙂 mais là ce sont des pistes en or qui nous sont proposées, des chemins qu’on pressentait mais qui nous semblaient hasardeux… et Fabrice Midal nous convainc d’y aller parce que oui, c’est bien par là que se trouve notre bonheur et notre paix intérieure !!

Pour la plupart des gens, être hypersensible signifie simplement « être plus sensible que la normale » mais pas du tout ! Déjà, qu’est-ce que la norme ? Ce concept est fallacieux car personne n’est « normal ». Pour reprendre une citation du livre « Il n’y a pas de normes, tous les hommes sont des exceptions à une règle qui n’existe pas ».

Lire la suite « « Suis-je hypersensible ? Enquête sur un pouvoir méconnu » de Fabrice Midal »
Blog littéraire

Les années de Annie Ernaux

Les années

Ce livre singulier publié en 2008 chez Gallimard a obtenu le prix Marguerite-Duras, le prix François-Mauriac de la région Aquitaine, le prix de la langue française et le prix Strega européen. Rien que ça !

Je n’avais encore jamais lu d’œuvre de cette grande auteure et je suis heureuse de l’avoir découverte à travers ces mémoires qui ne sont pas seulement les siennes mais celles de toute une génération. Il s’agit d’une sorte d’autobiographie commune, un long déroulé de tous les âges traversés par une femme née durant la seconde guerre mondiale, vu par le prisme de l’évolution sociétale et des grands événements qui ont jalonné ces années-là, de 1940 à 2008.

Pour ma part il s’agit plutôt de la génération de mes parents et j’y vois un bel éclairage de leurs tendres années, ainsi qu’une plongée dans mes propres souvenirs des années 80 et 90 qui paraissent à la fois si loin et si proches !

À partir de photos d’elle prises à différents âges et époques de sa vie, Annie Ernaux retrace les marqueurs troublants de l’évolution de la société, des mœurs, des codes vestimentaires, mais aussi la politique, le féminisme, la naissance de la société de consommation qu’elle décrit vraiment très bien … 

Nous suivons son chemin depuis l’enfance jusqu’à l’adolescence tourmentée, la découverte de la maternité, l’embourgeoisement, la lassitude, les envies de renouveau, et peu importe notre année de naissance chacune (chacun ?) pourra y retrouver un petit peu de son histoire, de son expérience de vie.

C’est ce qui fait l’originalité de ces confessions un peu mélancoliques, impersonnelles et pourtant si touchantes.

Lire la suite « Les années de Annie Ernaux »
Blog littéraire

Le dernier enfant de Philippe Besson

Le dernier enfant par Besson

La discrète et déchirante douleur d’une mère qui voit son dernier enfant quitter la maison est le thème principal de ce joli récit construit autour de personnages très simples en apparence, et dont on lit entre les lignes que tout ne l’est pas autant que ce que l’on pourrait croire.

L’auteur fait le choix de décrire point par point la banalité d’un quotidien et de petits événements qui ne soulèvent pas les passions.  Anne-Marie est une femme de la cinquantaine plutôt terre-à-terre, raisonnable, sans rêves excessifs, heureuse de pouvoir compter sur un mari dont les valeurs correspondent aux siennes.

Leur petit pavillon est modeste mais bien entretenu, les deux aînés ont déjà quitté le nid il y a quelques années, et voilà qu’en ce dimanche morne de fin d’été c’est au tour de Théo de faire ses valises pour aller étudier dans la ville voisine.

Depuis la petite cuisine où elle observe pour la dernière fois son fils beurrer ses tartines en caleçon, jusqu’à sa petite silhouette qui s’éloigne dans le rétroviseur du Kangoo, nous suivons l’installation de Théo comme si on y était. Le départ, la route, les cartons, le petit studio, le repas dans un snack, les adieux dans la rue, le retour dans la maison vide.

Lire la suite « Le dernier enfant de Philippe Besson »
Blog littéraire

La Vraie Vie de Adeline Dieudonné

La Vraie Vie par Dieudonné

♥ Gros coup de cœur pour ce livre bouleversant !! ♥

Entre un père chasseur de gros gibier ultra violent et une mère aussi effacée qu’une amibe, la jeune narratrice âgée de 10 ans ne trouve de réconfort qu’auprès de son petit frère Gilles, ses six ans et son rire plein de dents de lait qu’elle aime tant provoquer. Ensemble, ils ont moins peur et parviennent à s’évader dans un monde acceptable.

Mais dans ce vieux lotissement, un drame se produit devant les enfants, choquant le petit Gilles au point qu’il ne parvient plus ni à parler ni à rire, devenant comme absent de lui-même. Il change tant que sa sœur ne vit plus que dans l’espoir d’inventer une machine à remonter le temps pour effacer cet accident de leur mémoire.

Lire la suite « La Vraie Vie de Adeline Dieudonné »
Journal de bord 2021

Gratitude

Aujourd’hui, j’ai juste envie de dire merci 🙏

Je me suis lancée dans une aventure un peu folle il y a environ trois ans, sans en avoir réellement conscience, et surtout sans réaliser que le chemin s’ouvrirait sur autant d’horizons. Écrire était alors un simple exutoire, une évasion pour quelques pages coincées au fond de mon ordinateur.

Et puis l’envie m’a prise de savoir… au fond, est-ce que j’écrivais seulement pour moi ou dans l’espoir d’être lue et reconnue ? Un peu des deux bien évidemment.

Lire la suite « Gratitude »
Blog littéraire

1984 de George Orwell

1984 par Orwell
1984

S’il faut lire une dystopie, c’est évidemment celle-ci ! J’ai profité d’avoir les deux exemplaires, en texte et version graphique, pour me lancer enfin 😉

Effrayant, glaçant, à la fois réaliste et visionnaire dans ce que pourrait être un régime totalitariste poussé à l’extrême, nous suivons avec épouvante les tribulations de Winston Smith, citoyen d’Oceania rattaché au Parti Extérieur. Cette société est fondée sur trois castes, le Parti Intérieur au sommet, cerveau de Big Brother, cette figure symbolique et incarnée par un visage moustachu placardé partout ; le Parti extérieur qui est en quelque sorte le bras exécutant du Parti Intérieur, et les prolétaires, sous-caste presque assimilée à des animaux incapables de réfléchir et tout juste bonne à survivre dans des conditions matérielles déplorables.

Lire la suite « 1984 de George Orwell »
Blog littéraire

Né d’aucune femme de Franck Bouysse

Né d'aucune femme

Amateurs de littérature sombre, foncez ! Les autres, comme moi, si vous êtes curieux allez-y mais respirez un grand coup avant… Franchement je ne m’attendais pas du tout à autant de noirceur mais après tout de temps en temps il faut bien aussi sortir de sa zone de confort 😉

Dans ce monde rural ancien, la vie est rude, austère voire misérable. Le père de Rose, l’aînée d’une fratrie de quatre sœurs, a bien du mal à nourrir toute la famille et il commet alors l’irréparable ; pour quelques pièces sonnantes et trébuchantes il vend sa fille au maître du domaine des forges. Il regrettera son geste et culpabilisera mais le mal est fait. Agée de quatorze ans à peine, la jeune fille découvre alors l’enfer sur terre et le diable en personne incarné par ce maître abominable et « la vieille », sa mère aussi cruelle que lui.

Lire la suite « Né d’aucune femme de Franck Bouysse »
Blog littéraire

Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon

Histoire du fils

Un roman subtil et rare sur un thème pourtant éculé de la littérature, voilà pour moi ce qu’est parvenue à réaliser l’auteure de Histoire du fils, livre court et dense qui se lit d’une seule traite (en deux fois pour moi).

Au-delà de la relation entre une mère et son fils, il s’agit avant tout de l’histoire d’une famille issue du monde rural sur plusieurs générations que nous suivons de 1908 à 2008. La brièveté du roman est d’ailleurs surprenante au regard de cette longue durée – 100 ans !- mais l’auteure saisit les moments clés avec tant de grâce et de force qu’on se laisse happer au cœur du destin de chacun des personnages. Nous suivons particulièrement celui d’André, né de père inconnu, et de sa mère Gabrielle qui a confié à sa sœur Hélène le soin de l’élever.

Lire la suite « Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon »
Blog littéraire

Petit pays de Gaël Faye

❤️ Coup de cœur ❤️ pour ce livre poignant, brut et poétique, dont l’intensité dramatique n’en finit plus de nous prendre aux tripes…

Gaby est heureux. Comme tous les petits garçons du monde, rien ne lui fait plus plaisir que de profiter de joies simples en compagnie de ses parents et de sa petite sœur Ana.

Ils vivent au Burundi et rapidement nous comprenons qu’entre son père français et sa mère rwandaise réfugiée politique, rien ne va plus.

Lire la suite « Petit pays de Gaël Faye »
Blog littéraire

La douleur de Marguerite Duras

La douleur

J’ai démarré cette lecture à l’instinct, sans en connaître ni le thème ni le véritable sujet. De Marguerite Duras, je n’avais lu que L’amant et j’avais moyennement aimé.

Or sans vraiment le chercher c’est le troisième livre en suivant que je lis sur le thème de la seconde guerre mondiale et de l’occupation allemande ! Le récit principal – ce livre contient plusieurs histoires et nouvelles – concerne un couple de résistants dont l’époux a été déporté en 1944 dans les camps de la mort nazis. Dès le début nous nous immergeons avec Marguerite dans la douleur de l’attente et du désespoir de retrouver un jour son compagnon. Nous comprenons peu à peu que même s’il revient, lui-même sera enseveli sous d’autres formes de douleurs relatives à l’indicible horreur de tout ce qu’il aura vécu et à une déchéance physique telle qu’elle lui permettra à peine de survivre. Il ne pourra plus être le même quoi qu’il en soit.

Lire la suite « La douleur de Marguerite Duras »