Blog littéraire

Le cas zéro de Sarah Barukh

À mi-chemin entre thriller médical, fiction et documentaire, Le cas zéro est un livre singulier.

Il retrace le premier cas de HIV en France en 1982, une époque de déni où l’on parlait seulement de « cancer homosexuel » aux États-Unis et où la peur d’une épidémie incontrôlée émergeait doucement (oui c’est d’actualité 😉 ). Personne ne savait rien sur ce virus incompréhensible dénommé alors LAV (virus lymphadéno-associé) et surtout quel était son mode de transmission.

Sur fond d’enjeux financiers et humains s’enclenche alors une guerre entre un jeune médecin à l’éthique irréprochable et un directeur d’hôpital véreux.

Laurent Valensi fera tout pour sauver Ali Benyoussef, son patient atteint de LAV, ou tout au moins pour lui éviter de mourir dans d’atroces souffrances, quitte à mettre son poste et même sa famille en péril, tandis qu’autour de lui des alliances se forment. L’équipe paramédicale de l’hôpital le soutient ainsi qu’un confrère et sa jeune interne Camille, et surtout le vieil épicier David, excellent médecin à Tunis qui n’a jamais pu faire sa reconversion en France avec lequel Laurent a toujours eu des liens particuliers.

Le style est simple et efficace, l’enchaînement des faits rapide et prenant, le lecteur est embarqué dans une sorte de course effrénée où chaque page apporte son lot de catastrophes.

Le petit bémol serait pour moi un manque de finesse dans la construction des personnages, un peu trop manichéens, et le style assez « terre à terre », mais l’idée de départ du livre est suffisamment originale et bien traitée pour qu’on ait vraiment envie de le lire vite et jusqu’au bout.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s