Blog littéraire

Le dernier des nôtres de Adélaïde de Clermont-Tonnerre

               

Le dernier des nôtres par Clermont-Tonnerre

❤ Coup de cœur pour ce roman et cette plume ❤

Comment dire, dès les premières lignes j’ai été happée et touchée au cœur, j’ai ri, tremblé, aimé bref j’ai ressenti toutes ces émotions, ces vacillements et ce bonheur intime que peuvent provoquer une lecture, un style qui vous emporte… Adélaïde de Clermont-Tonnerre vous êtes une magicienne des mots ! 🙂

             C’est l’histoire de Wern, jeune homme flamboyant et si attachant, dont nous découvrons la vie trépidante au cœur du Manhattan des années 60-70, et son coup de foudre pour Rébecca, une jeune artiste milliardaire au charme magnétique. Sur fond de secret de famille dont nous découvrons peu à peu les arcanes, l’auteure nous emmène alors dans un aller-retour spatio-temporel fascinant entre les ruines de Dresde au cœur de la seconde guerre mondiale et le rêve américain du New York éblouissant de 1969. Nous suivons ces trajectoires parallèles haletantes en attendant le moment où forcément, les deux mondes s’entremêleront.

                La fougue et les emportements du jeune et beau Werner sont impayables (à l’image de son chien Shakespeare qui m’a fait bien rire), et c’est là tout le charme de ce roman puissant, parvenir à mêler aux drames bouleversants une pointe de rire, en somme la vie… une vie nimbée d’aura romanesque évidemment 😉

             Merci à la box littéraire Kube et son libraire Aymeric pour m’avoir fait découvrir cette précieuse pépite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s