Blog littéraire

Bagdad, la grande évasion de Saad Z. Hossain

Déjanté, violent et teinté d’un humour grinçant, ce livre m’a changée de mes lectures habituelles ! J’aime bien de temps en temps m’éloigner un peu du confortable 😉

Entre roman d’espionnage et récit mythologique, les personnages hauts en couleur nous emmènent chacun dans leur quête absurde et cynique au cœur de Bagdad ravagée par la guerre.

Kinza et son ami Dagr ont fait prisonnier Hamid, un colonel tortionnaire qui leur fait miroiter un trésor caché dans un vieux bunker ; le premier est un tueur en série hors pair sans états d’âmes, le deuxième un professeur de mathématiques paumé qui perdu sa famille, et leur amitié improbable les pousse à accomplir ensemble des missions aussi dangereuses qu’apocalyptiques. Rajoutez à cela le GI Hoffman, expert en retournement de veste, la belle et énigmatique Sabeen et son grand-père Avicenne, vieil alchimiste fou qui semble détenir des secrets vieux de mille ans, et un tueur aux pouvoirs surnaturels surnommé le Lion d’Akkad…

Imaginez tout ce petit monde en possession de secrets que chacun veut s’approprier, saupoudrez de combats sanglants, de rappels à l’histoire du Moyen-Orient et de destins fracassés, sur fond de dénonciation de l’absurdité et de la cruauté des guerres, vous obtiendrez cet ovni littéraire qui m’a désarçonnée mais que je n’ai pas pu lâcher tout de même !

La construction de l’ensemble, ainsi que la truculence des personnages et leurs dialogues pleins d’humour en font un livre hors du commun mais franchement brillant.

Vous voilà avertis ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s