Blog littéraire

Celle que je suis de Claire Norton

Je choisis mes lectures au feeling, sans vraiment savoir à l’avance sur quel sujet portera le livre que je sélectionne dans ma pile à lire… et voilà que pour la deuxième fois consécutive je suis plongée dans ce terrible thème des violences conjugales.

Ce livre est tout simplement impossible à lâcher. Terriblement réaliste, nous plongeons avec Valentine dans l’enfer de la peur au quotidien, depuis le cliquetis de la clef dans la serrure qui indique le retour à la maison du mari bourreau jusqu’au moindre signe dans les inflexions de sa voix ou de ses expressions qui indiqueraient la tonalité de sa journée et donc le risque de prendre des coups ou non… Nous partageons les angoisses de cette jeune femme prisonnière d’une relation qui la détruit à petit feu mais dont elle ne parvient pas à se libérer tant ce mari maladivement jaloux et colérique l’a peu à peu coincée dans une toile démoniaque faite de culpabilité, de mépris, de violence et de perversité et a détruit tout sentiment de confiance qui lui permettrait de fuir.

On s’indigne à chaque page, on aimerait crier notre mépris à la face de celui qui se permet de traiter ainsi un autre être humain, un être humain qu’il est censé aimer et chérir, et malgré cette lucidité qui nous permet de voir à quel point la relation est toxique, l’auteure nous fait comprendre aussi les impossibilités de Valentine en nous faisant partager les arcanes de ses réflexions intimes. Nous ne pouvons que compatir avec elle et espérer que son maigre entourage lui permette de trouver une issue, quelle qu’elle soit, pour elle et son petit garçon Nathan, lui aussi terrorisé par la situation.

Même si certains passages sont réellement difficilement soutenables, la lecture de ce livre est nécessaire. Le message est vital, ne passons pas à côté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s