Blog littéraire

La femme qui n’aimait plus les hommes de Isabelle Le Nouvel

Quelle souffrance exprimée dans ce récit…

Téléchargé un peu rapidement sur ma liseuse, je n’avais pas pris la mesure de la gravité du témoignage et de l’ampleur du désastre qui ont conduit l’auteure à l’écriture de cette sorte de biographie romancée.

Victime de viols répétés perpétrés par le compagnon de sa mère durant sa petite enfance, la petite Jeanne reproduit un schéma destructeur à l’âge adulte et s’enferme dans une relation toxique avec un mari qui la détruit physiquement et moralement, car elle ne sait pas comment vivre autrement. Elle s’est construite sur l’effacement de soi et la résistance face aux assauts ignobles de son agresseur, aussi mettra-t-elle longtemps à se sortir d’un fonctionnement qui en apparence lui permet de survivre mais surtout de mourir à petit feu.

Le récit navigue entre passé et présent, certains passages sont insoutenables car relatés du point de vue de la petite fille, et le lecteur ne peut que souligner la force et le courage de cette enfant devenue grande, abîmée mais debout.

J’espère de tout cœur que l’écriture de ce livre aura été non pas réparatrice (peut-on oser prononcer ce mot de réparation face à l’ignoble ?) mais que peut-être elle aura permis à l’auteure de se sentir un peu moins seule face à tant d’injustice. Je lui envoie tout mon soutien et suis totalement solidaire de sa démarche, réalisée qui plus est avec talent, honneur et dignité ❤️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s