Blog littéraire

Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa, Le Livre de Poche

Tout le bleu du cielRésumé : « Petitesannonces.fr : Jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.
Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, devant le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme coiffée d’un grand chapeau noir qui a pour seul bagage un sac à dos, et qui ne donne aucune explication sur sa présence.
Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naissent, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile. »

Mon avis : Ce livre m’a surprise. D’abord curieuse, charmée par le résumé et son thème vraiment original, j’ai démarré ma lecture confiante. Les premiers chapitres ne m’ont pas immédiatement embarquée, mais on sait tous que parfois ce n’est pas évident d’entrer dans un nouvel univers alors j’ai patienté. Longtemps! Mon intérêt de lecture n’est revenu que tardivement, je dirais vers la 150ème page… je précise que ce livre en fait plus de 800 😉 Trop de répétitions et pas assez d’action à mon goût, au sens où les personnages n’évoluaient pas, ou très peu, de sorte que le lecteur a l’impression qu’ils tournent en rond. Le personnage de Joanne notamment est difficile à appréhender au départ, j’ai mis longtemps avant de m’y attacher.

Et puis le miracle de la lecture s’est enfin produit! Une fois que les personnages ont amorcé leur mue, on accroche enfin, on lit pour suivre leurs pérégrinations à travers les Pyrénées, qui symbolisent aussi leur voyage intérieur. Il y a alors une vraie progression et la construction du roman prend sens, de même que sa longueur. Je ne lis pas souvent de tels pavés mais je pense ici qu’elle était voulue et adaptée au thème.

Beaucoup de moments touchants, une grande sensibilité, une écriture pas toujours à mon goût mais l’ensemble fait une belle histoire et des personnages que j’avais hâte de retrouver entre chaque moment de lecture.

Au fond, c’est le principal, non?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s