Blog littéraire

La libraire de la place aux herbes de Eric de Kermel

La libraire de la place aux herbes par Kermel

Avis mitigé pour ce livre tout doux qui rend hommage aux livres, à la littérature et aux libraires donc. Un peu trop doux, un peu trop lisse… il y a de beaux messages mais l’écriture ne m’a vraiment pas embarquée.

C’est l’histoire de Nathalie, prof de littérature bobo expatriée à Uzès qui se reconvertit en rachetant la librairie de la Place aux Herbes, et qui nous raconte comment sa propre vie s’épanouit au travers de celle des autres, ses lecteurs qu’elle coache en les accompagnant à travers leurs lectures.

Les personnages sont variés et touchants mais bourrés de clichés, le pire étant celui de la jeune Cloé qui apprend à s’affranchir d’une mère rigide en « osant » s’offrir des romans contemporains alors que cette dernière ne lui autorisait que les classiques. Dans quel siècle vivent-elles donc ?…

J’ai été néanmoins attendrie par l’histoire de Bastien et son père, qui s’étaient perdus de vue depuis 40 ans, également par les confidences de Nathalie qui souffre d’une relation conflictuelle avec sa fille, et certains messages ont résonné un peu plus que d’autres.

Peut-être suis-je passée à côté mais l ’ensemble pour moi manquait de piquant, je n’ai pas été conquise 😉

« Peut-être un jour inventerons-nous un mot qui signifiera que la vie et la mort sont deux composantes d’une même histoire. »

« Il faut se méfier de ces chapelets qui se constituent de petits riens. Il suffit parfois d’un grain en trop et c’est le fil entier qui se casse »

« Cessons de croire que le soleil, le loriot, la lune ou l’homme à notre bras sont acquis pour toujours et vivons comme s’ils pouvaient disparaître. Non pas dans l’angoisse de leur disparition, mais dans le bonheur de leur existence. »

« Ils (les livres) produisent des déplacements intérieurs qui peuvent ensuite provoquer des mises en mouvement. »

« Tout homme est une histoire sacrée. »

« Le livre est un passe-frontière. Les premiers mots de sa première page donnent les clés d’un nouveau monde, inconnu avant d’ouvrir le livre, qui se dévoile dans l’univers imaginaire de nos esprits. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s